Date

Lekakapo.fr

Le blog de Virginie maman de 2 bébés
Breast Cancer Ribbon

Ne pas manger pour maigrir, cela fonctionne-t-il ?

posted by:
Virginie

une-balance-de-regime

Pour maigrir, vous avez plusieurs options possibles : les régimes alimentaires, le sport, la chirurgie esthétique, les pilules amincissantes, ou carrément la privation de nourriture. Cette dernière méthode, plutôt radicale, est-elle bonne ? Quelles en sont les conséquences ?

Les besoins de l’organisme pour être en bonne santé

Pour une bonne santé du corps, il faut une alimentation saine et équilibrée. L’organisme a besoin de protéines (lipides, protides, glucides) contenues dans les aliments et d’oligo-éléments pour bien se développer. Un taux de graisse minimum est nécessaire pour ne pas entraîner des carences dans le corps humain. Elle sert de réserve d’énergie, de matériaux de base pour la sécrétion des hormones. Ce sont les graisses qui apportent dans l’organisme, les vitamines, A, D, E, et K qui sont liposolubles. Ainsi, lorsque l’un de ces éléments est absent, l’effet est immédiatement ressenti sur la santé. La nourriture est source de vie. Elle est indispensable à la bonne croissance de tout être. Maigrir quand on est en surpoids est souhaitable. Mais faut-il de priver totalement de nourriture pendant plusieurs jours pour atteindre le poids recherché ?

Dans un premier temps, cela fonctionne

manger-equilibre

Crédit photo : Semuscler.org.

Maigrir sans manger, c’est diminuer ou réduire considérablement les apports en calories indispensables à l’organisme pour son bon fonctionnement. Cette méthode est par conséquent le moyen le plus efficace et radical pour perdre du poids. L’apport calorique des aliments dans l’organisme est brusquement suspendu et donc ce dernier est contraint de puiser dans les réserves du corps. Il se voit donc obliger de brûler progressivement les graisses stockées. Résultat : la perte de poids rapide est une évidence. Il va donc s’en dire que jeûner fait maigrir de façon logique. C’est une solution ponctuelle envisageable. Attention tout de même à l’effet yo-yo.

Mais les conséquences peuvent être graves pour l’organisme

Ce type de privation peut malheureusement avoir l’effet contraire de celui escompté. Dès l’instant où vous vous remettez à manger normalement, l’organisme reprend tous les kilos que vous avez perdus et même plus souvent. Dès que vous retournez à la normalité, l’organisme comble ainsi le manque que vous lui avez fait subir et stocke encore plus de graisse. D’autre part, lorsque l’organisme est privé des ressources qui lui sont nécessaires pour vous maintenir en bonne santé, différents troubles liés à la carence en oligo-éléments apparaissent. Se priver de manger à long terme diminue la quantité de glucose dans le sang. Et, pour pallier ce manque, l’organisme est obligé de produire des corps qui augmentent son taux d’acidité, ce qui vite devenir très gênant avec des maux de têtes et des douleurs abdominaux. Il s’en suit donc, une fatigue générale avec tout son corollaire d’affections gastro-intestinales. Le système nerveux s’affaiblit par la même occasion entraînant des maux. Votre corps est mis à rude épreuve vous plongeant dans une anorexie morbide (perte de vos cheveux, de vos dents, fatigue chronique pouvant vous entraîner à la mort).
En conclusion, se priver de manger permet de perdre du poids rapidement, mais également de le reprendre tout aussi rapidement, sans oublier les risques sur votre santé. C’est une solution d’appoint envisageable, mais certainement pas sur la durée.

Comments are closed.